Paréidolie, Art-O-Rama, FRAC – Une rentrée artistique impressionnante à Marseille

02/09/2015 // art

Le week-end dernier, du 28 au 30 août 2015, Marseille s’est offert une rentrée artistique impressionnante avec un agenda foisonnant, marquée d’abord par Paréidolie, le salon international du dessin contemporain, Art-O-Rama, le salon international d’art contemporain, les expositions du FRAC PACA, mais aussi La Nuit des Galeries organisée par le réseau Marseille Expos, l’ouverture de la grande exposition Écho Système consacrée à l’artiste Gilles Barbier et j’en passe… Je vous propose un retour en images sur les artistes et les créations marquantes de ce week-end.

Écho Système – Une exposition dédiée à l’artiste français Gilles Barbier, retraçant 25 ans de création et d’expérimentation, dévoilant un univers décalé, surréaliste et ironique, entre sculptures, dessins et installations. Jusqu’au 3 janvier 2016 à La Friche Belle de Mai (plus d’infos).

ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-42-2
Gilles Barbier / La Friche Belle de Mai
ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-35
Gilles Barbier / La Friche Belle de Mai
ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-38
Gilles Barbier / La Friche Belle de Mai
ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-29
Gilles Barbier / La Friche Belle de Mai
ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-39
Gilles Barbier / La Friche Belle de Mai
ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-27
Gilles Barbier / La Friche Belle de Mai
ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-32
Gilles Barbier / La Friche Belle de Mai
ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-31
Gilles Barbier / La Friche Belle de Mai
ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-43
Gilles Barbier / La Friche Belle de Mai
ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-34
Gilles Barbier / La Friche Belle de Mai
ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-23
Gilles Barbier / La Friche Belle de Mai
ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-36
Gilles Barbier / La Friche Belle de Mai

Cinérama – Une très belle exposition consacrée à l’artiste Marc Bauer et à son medium de prédilection, le dessin. De l’image filmique au souvenir intime, Marc Bauer nous dévoile une oeuvre à part entière mettant à l’épreuve le regard du spectateur. À ne pas rater, son superbe court métrage d’animation The Architect, à la fois sombre et envoutant, réalisé en collaboration avec le groupe Kafka. Jusqu’au 31 octobre 2015 au FRAC PACA (plus d’infos).

ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-2
Marc Bauer / FRAC PACA
ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-1
Marc Bauer / FRAC PACA
ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-3
Marc Bauer / FRAC PACA
ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-4
Marc Bauer / FRAC PACA

Art-O-Rama 2015 – Le salon international d’art contemporain qui a eu lieu du 28 au 30 août à La Friche Belle de Mai, réunissant une sélection réduite et exigeante d’une vingtaine de galeries venues développer des propositions curatoriales spécifiques. De très belles découvertes, dont le surréaliste film Paris City Ghost de l’artiste Vincent Ceraudo, capturant la ville chinoise fantôme créée sur le modèle de Paris, ou encore l’installation de l’artiste Cécile beau, présentée par la galerie 22,48m2, dont les sabliers nous projettent dans l’échelle de temps des pierres, de 2 à 600 millions d’années. (plus d’infos)

ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-10
capture du film Paris City Ghost de Vincent Ceraudo / Art-O-Rama
ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-12
capture du film Paris City Ghost de Vincent Ceraudo / Art-O-Rama
ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-11
capture du film Paris City Ghost de Vincent Ceraudo / Art-O-Rama
ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-8
Klaus Weber, présenté par la Kim Kim Gallery / Art-O-Rama
ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-7
Klaus Weber, présenté par la Kim Kim Gallery / Art-O-Rama
ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-15
Cécile beau, présentée par la galerie 22,48m2 / Art-O-Rama
ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-14
Cécile beau, présentée par la galerie 22,48m2 / Art-O-Rama
ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-13
Cécile beau, présentée par la galerie 22,48m2 / Art-O-Rama

Paréidolie 2015 – L’excellente seconde édition du salon international du dessin contemporain, qui a eu lieu les 29 et 30 août à la Galerie du Château de Servières. L’occasion de découvrir ou de redécouvrir des artistes talentueux, comme les dessins de Killoffer, présenté par la galerie Anne Barrault, ou encore les formes hypnotiques de Inken Reinert, tracées sur du papier à musique ou des oscillogrammes, présentée par la galerie etHALL. Un coup de coeur également pour les oeuvres sombres et faussement enfantines de Jérôme Zonder, présenté par la galerie Eva Hober. À noter aussi les dessins de Massinissa Selmani (galerie Karima Celestin) et de Vincent Broquaire (Xpo gallery). Le salon Paréidolie est également partenaire et initiateur de nombreux autres évènements et expositions, comme la Nuit des Galeries ou la Saison du Dessin (plus d’infos).

killofer-2
Killoffer, présenté par la galerie Anne Barrault / Paréidolie
killofer-1-anne-barrault
Killoffer, présenté par la galerie Anne Barrault / Paréidolie
killofer-3
Killoffer, présenté par la galerie Anne Barrault / Paréidolie
Inken-Reinert-2-ethall
Inken Reinert, présentée par la galerie etHALL / Paréidolie
Inken-Reinert-3-ethall
Inken Reinert, présentée par la galerie etHALL / Paréidolie
ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-52
Jérôme Zonder, présenté par la galerie Eva Hober / Paréidolie
Jerome-Zonder-4
Jérôme Zonder, présenté par la galerie Eva Hober / Paréidolie
ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-50
Jérôme Zonder, présenté par la galerie Eva Hober / Paréidolie
Jerome-Zonder-5
Jérôme Zonder, présenté par la galerie Eva Hober / Paréidolie
Jerome-Zonder-6
Jérôme Zonder, présenté par la galerie Eva Hober / Paréidolie
ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-51
Jérôme Zonder, présenté par la galerie Eva Hober / Paréidolie
Jerome-Zonder-7
Jérôme Zonder, présenté par la galerie Eva Hober / Paréidolie
ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-44
Massinissa Selmani, présenté par la galerie Karima Celestin / Paréidolie
ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-53
Vincent Broquaire, présenté par la Xpo gallery / Paréidolie
vincent-broquaire-2
Vincent Broquaire, présenté par la Xpo gallery / Paréidolie
vincent-broquaire-3
Vincent Broquaire, présenté par la Xpo gallery / Paréidolie

Prix des ateliers de la Ville de Marseille – Cette exposition installée à La Friche Belle de Mai présente les oeuvres réalisées par les artistes installés dans les ateliers municipaux de la Ville de Marseille (ateliers Boisson et Lorette). Jusqu’au 13 septembre 2015 (plus d’infos)

ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-22
Fouad Bouchoucha / courtesy of Galerie Yoko Uhoda
ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-21
Claire Dantzer
ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-18
Diane Guyot
ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-19
Elvia Teotski
ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-20
Joohee Yang

La Nuit des Galeries – Marseille expos, réseau de 34 galeries et lieux d’art contemporain à Marseille, a coordonné la 2ème édition de la Nuit des Galeries à l’occasion d’Art-O-Rama, le salon international d’art contemporain, et de Paréidolie, le salon international de dessin contemporain. Un joli parcours qui propose de découvrir de nombreux lieux et artistes, comme La Compagnie, un lieu de création implanté dans le quartier de Belsunce, tourné vers la jeune création, ou la Galerie Gourvennec Ogor, hébergeant les créations de l’artiste Vincent Ganivet et les dessins néguentropiques de l’artiste Pascal Navarro. (plus d’infos)

ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-63
Mathieu Vincent / La Compagnie
Pascal-Navarro-2
Pascal Navarro / courtesy Galerie Gourvennec Ogor
Pascal-Navarro
Pascal Navarro / courtesy Galerie Gourvennec Ogor
Vincent-Ganivet-2
Vincent Ganivet / courtesy Galerie Gourvennec Ogor
ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-62
Vincent Ganivet / courtesy Galerie Gourvennec Ogor
Vincent-Ganivet-1
Vincent Ganivet / courtesy Galerie Gourvennec Ogor

N 43° 18′ 21″ / E 5° 22′ 03″ – Dans le cadre du salon Paréidolie, le FRAC PACA présente un ensemble d’œuvres de l’artiste Cathryn Boch, issues de collections publiques, privées et de son atelier. Un travail poétique et minutieux où se mêlent vieilles cartes routières, lignes cousues à la machine à coudre ou encore photographies anciennes, interrogeant la notion de frontière et de territoire, mais également la résonance entre le macrocosme des cartes et le microcosme du corps. Jusqu’au 20 septembre 2015. (plus d’infos)

ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-60

ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-58

ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-59

ufunk-pareidolie-art-o-rama-marseille-61

Ne ratez plus aucune news de UFUNK !

Inscrivez vous à la newsletter UFUNK et recevez directement les news par email !