DiscoEasy200 – J’ai testé la nouvelle imprimante 3D de Dagoma

19/12/2016 // gadget tech

J’ai testé pendant quelques jours la DiscoEasy200, la nouvelle imprimante 3D de Dagoma, le fabriquant français d’imprimantes 3D, basé à Roubaix. Déjà heureux possesseur de leur première imprimante 3D, la Discovery200, j’avais hâte de découvrir la nouvelle édition de cette imprimante 3D ! Comme la version précédente, la DiscoEasy200 se veut facile à utiliser, robuste et abordable. Elle est proposée au prix de 299€ en kit, ou 399€ déjà montée, sur le site de Dagoma.

ufunk-dagoma-imprimante-3d-8
La DiscoEasy200 en pleine action

La DiscoEasy200 est capable d’imprimer des pièces de 200 x 200 x 200 mm, avec une précision maximum de 100 microns, et elle est particulièrement recommandée pour l’utilisation de PLA, le polymère entièrement biodégradable. Si elle est livrée avec une version spéciale et simplifiée de Cura, le célèbre logiciel open source d’impression 3D qui permettra de préparer les objets à imprimer, vous pourrez bien sûr utiliser les logiciels classiques comme Cura ou Slic3r. Autre originalité : 40% de l’imprimante est imprimée par d’autres imprimantes ! Pour cette nouvelle édition, la carte Melzi a été remplacée par une carte Makerbase, plus performante, et qui permet d’ajouter de nouvelles options.

ufunk-dagoma-imprimante-3d-9
La nouvelle DiscoEasy200

Comme la Discovery200, j’ai reçu la DiscoEasy200 déjà montée, et bien emballée dans un carton spécial. Ayant déjà une imprimante 3D, il ne m’a fallu que quelques minutes pour sortir la DiscoEasy200 de la boite, l’installer sur un bureau avec une bobine de PLA, télécharger la dernière version de Cura by Dagoma, télécharger un objet 3D sur Thingiverse, préparer l’impression 3D dans Cura et enfin lancer l’impression ! Un jeu d’enfant, l’imprimante est déjà calibrée et réglée.

ufunk-dagoma-imprimante-3d-1
Première impression rapide

J’ai eu le temps d’essayer pas mal d’utilisations différentes de l’imprimante : objets téléchargés prêts à imprimer, fabrication d’une pièce pour réparer un objet, scanner en 3D une amie pour imprimer une version miniature d’elle même. Si je suis habitué à régler tout moi même sur Cura, la nouvelle version de Cura by Dagoma dédiée à la DiscoEasy200 est vraiment bien pensée, et permettra au néophyte de se lancer très rapidement dans l’impression 3D.

ufunk-dagoma-imprimante-3d-7
Les deux imprimantes 3D de Dagoma
ufunk-dagoma-imprimante-3d-13
Les pièces imprimées en 3D de la DiscoEasy200
ufunk-dagoma-imprimante-3d-14
La DiscoEasy200 équipée d’un tapis Build Tak pour une meilleure adhérence
ufunk-dagoma-imprimante-3d-25
La Discovery200 / La DiscoEasy200

En bref, j’étais déjà conquis par la Discovery200, et la DiscoEasy200 fait encore mieux. Nouveau design, plus moderne, plus précise, plus stable, plus silencieuse. Elle possède également un palpeur optimisé et le nouveau logiciel Dagom’App pour calibrer et mettre à jour l’imprimante. Si vous souhaitez vous lancer dans l’impression 3D, je vous recommande fortement la DiscoEasy200. Elle est très simple d’utilisation, mais permet quand même de rentrer dans les détails si vous êtes un utilisateur avancé. De plus c’est une imprimante 3D française, et elle possède un excellent rapport-qualité prix ! Vous trouverez toutes les infos supplémentaires sur le site de Dagoma.

À noter également que Dagoma, créé il y a deux ans par Matthieu Régnier et Gauthier Vignon, sera présent cette année au fameux CES de Las Vegas, du 5 au 8 janvier 2017, afin de lancer son développement à l’international, et pour dévoiler la grande surprise de son année 2017. Patience !

ufunk-dagoma-imprimante-3d-17
Les premiers objets imprimés en 3D
ufunk-dagoma-imprimante-3d-12
La DiscoEasy200 en action
ufunk-dagoma-imprimante-3d-18
Objets 3D téléchargés sur Thingiverse et créations maison.
ufunk-dagoma-imprimante-3d-19
La célèbre moto d’Akira ! (oui je sais, je n’avais pas de rouge sous la main)
ufunk-dagoma-imprimante-3d-23
Scanner en 3D une copine, puis l’imprimer en 3D !
ufunk-dagoma-imprimante-3d-21
Un crane low poly téléchargé sur Thingiverse
ufunk-dagoma-imprimante-3d-24
Fabriquer une pièce de rechange en moins d’une heure !
ufunk-dagoma-imprimante-3d-20
Obligatoire : créer un logo UFUNK et l’imprimer en 3D !

Les derniers articles