Street Art du jour – Quand les Simpson s’invitent à Tchernobyl

Le street artiste français COMBO (que nous avions découvert avec ses collages Disney dans les rues de Paris) s’est aventuré dans la ville interdite de Tchernobyl pour un projet assez particulier… En effet, ce dernier a réalisé sur les murs abandonnés de Tchernobyl une série de collages issus des publicités et campagnes de promotion en faveur du nucléaire, dont un immense collage des Simpson et de la centrale nucléaire de Springfield. Un projet osé, lourd de sens et d’ironie qui met la propagande nucléaire face à la réalité.

Images © COMBO

Les derniers articles