Visualiser les quantités de cuivre et de diamant extraites des mines

Avec sa série « For What It’s Worth » (« pour ce que ça vaut »), le photographe Dillon Marsh, basé en Afrique du Sud, a cherché a représenter les quantités de cuivre et de diamant extraites des mines de la région de Namaqualand. Le photographe a ainsi incrusté dans les photographies de ces mines abandonnées une représentation à l’échelle de la matière qui en a été extraire… Impressionnant.

Dillon-Marsh-for-what-its-worth-1
West O’okiep Mine – 284 000 tonnes de cuivre
Dillon-Marsh-for-what-its-worth-5
Nababeep South Mine – 302 791 tonnes de cuivre

Dillon-Marsh-for-what-its-worth-4

Dillon-Marsh-for-what-its-worth-6
Koffiefontein Mine – 7,6 millions de carats (diamant)
Dillon-Marsh-for-what-its-worth-2
Jubilee Mine – 6 500 tonnes de cuivre
Dillon-Marsh-for-what-its-worth-3
Blue Mine – 3 535 tonnes de cuivre

Dillon-Marsh-for-what-its-worth-8

Dillon-Marsh-for-what-its-worth-7
Jagersfontein Mine – 9,52 millions de carats (diamant)

Dillon-Marsh-for-what-its-worth-9

Dillon-Marsh-for-what-its-worth-10
Kimberley Mine – 14,5 millions de carats (diamant)
Dillon-Marsh-for-what-its-worth-11
Tweefontein Mine – 38 747 tonnes de cuivre

Images © Dillon Marsh

Ne ratez plus aucune news de UFUNK !

Inscrivez vous à la newsletter UFUNK et recevez directement les news par email !