Gunkanjima – L’île-navire fantôme japonaise

24/11/2011 // japon photographie

Gunkanjima est une île-navire fantôme qui flotte au large de Nagasaki. Au début du 20ème siècle, une ville entière y fut construite en raison de l’existence d’une mine de houille très riche.

Le dernier habitant en est parti en 1974 après la fermeture définitive de la mine. Il n’en reste maintenant que son architecture démesurée, seule, accompagnée du chant de la brise et des vagues déferlants sur ses murailles. Gunkanjima est un lieu unique, à l’apparence post-apocalyptique envoûtante. C’est un rêve potentiellement réalisable que de la visiter pour les aventuriers et les photographes.

L’accès à l’intérieur de l’île est interdit, principalement pour des raisons de sécurité. Mais bien-sûr, au travers des années, de nombreux explorateurs (urban exploration) s’y sont rendus grâce à la bonté d’un vieux Japonais. Ce vieil homme emmenait les curieux sur l’île, mettant en péril son travail, et donc intrinsèquement aussi de sa vie. Malheureusement, sa confiance a été récemment bafouée par un jeune explorateur qui a emmené des artistes sur l’île et qui l’ont souillé, sans prévenir ni demander. La course à la popularité a fait plus de mal que de bien et désormais, Gunkanjima est plus inaccessible que jamais. Pour le meilleur ou pour le pire.

Jordy a eu la chance de s’y infiltrer avant cet évènement, il y a environ un an. Une épopée riche, compressée en une heure seulement. Mais inoubliable. http://www.totorotimes.com/urban-exploration/the-gunkanjima-odyssey/

Les derniers articles