Ma vision d’une ville haute en couleurs

23/04/2010 // street art

En plein hiver, Berlin est grise, froide, mystérieuse par son nombre de cours intérieures accessibles des trottoirs… et c’est justement en passant une porte, en franchissant un hall d’immeuble glauque, qui sent l’usine désaffectée, que l’on peut atteindre les créations hardcore mais encore timides de tous ces artistes qui ont décidé de refaire la ville selon leurs envies, humeurs…

Du moins de mon point de vue, cette ville, si elle est observée lentement, même le moindre morceau de mur peut donner l’impression d’être le mélange d’une histoire ancienne et d’un passé lourd avec l’art de rue…

On aime ou on n’aime pas, cette ville terne m’a séduite par son art de rue… là bas, le « street art » est la langue des architectes d’une ville nouvelle qui n’oubliera pas d’où elle vient…

Le Pym

le reste de la galerie c’est ici

Les derniers articles