La parisienne tatoueuse de t-shirts

08/08/2017 // guest guest populaire

Y’a ceux qui pensent et ceux qui osent. Moi j’ai décidé de faire les deux.

Je suis parisienne, j’ai bientôt un quart de siècle et je n’ai toujours pas trouvé le verbe qui allait déterminer ma vie. Il y a deux ans je me suis mise à rêver d’un autre monde, une planète plus éthique et une consommation plus juste. J’ai pris mes vieux draps, j’ai découpé dedans, j’en ai fait des bobines et j’ai commencé à faire du crochet. Avec mes dix ans d’expérience en scoubidou, ce fut assez aisé de se créer sa propre technique. Pas besoin de Do It Yourself ou de Café-crochet slash la-photo-parfaite-d-instagram, c’était fait pour moi.

Le fil étant devenu trop gros et les tatouages trop à la mode (aucun rapport, lisez la suite), d’une soirée trop arrosée s’en est transformée en broderie déjantée. Je suis rentrée chez moi ne marchant pas droit, j’ai pris un fil et une aiguille et je me suis laissé embarquer par un trop plein de créativité. Une femme chevauchant un cornichon géant, des fesses dénonçant l’absurdité des so called influenceurs, du souvenir de vacances à la déclaration d’amour, rien ne m’arrête. Tout est brodé, brodable et réalisable. J’aime la vie, et vous ?

Plus d'info : LAFRENCHPIQUE / Facebook / Twitter / Instagram

Les derniers articles